Une JMA à ne pas rater

Presentation at the JMA

La Journée de la Métrologie en Aérospatiale (JMA) a eu lieu mardi le 13 juin à l’ÉNA : Un très grand succès ! On estime environ 120 participants. Malgré le temps qui nous a été dédié aux kiosks, le temps a filé ! On espère avoir pu parler avec tous ceux qui voulaient en savoir plus sur nous. Avoir eu l’opportunité de représenter notre compagnie, ça nous a apporté une très bonne visibilité auprès de la clientèle locale. Si d’autres compagnies telles que Hexagon et FARO pouvaient y être, les participants auraient été comblés.

Dans tous les cas, une chose que nous avons admiré, c’était l’organisation bien rodée. Animer un tel évènement n’est pas facile, les organisateurs ont su créer une ambiance décontractée et l’horaire a été respecté à la minute près. Chapeau à Marie-Ève Breton et son équipe.

Les participants avaient beaucoup à retirer de cette conférence. Voici ce que vous avez manqué :

  • Ateliers : Quelques ateliers étaient montés de tel sorte qu’à chaque 20 minutes on passait au prochain jusqu’à ce qu’on ait fait le tour. C’était une bonne façon d’apprendre sur les produits de l’industrie. Avec les labos de l’ÉNA à leur disposition, ils ont pu faire des démonstrations en direct.

Creaform's Workshop

  • Tendances de l’industrie : Alors que le GD&T était sur toutes les lèvres durant les présentations et ateliers (avec des explications approfondis des notions complexes), la tendance était à l’automatisation. Dans un effort continu de minimiser les coûts d’inspection et d’erreurs, et en ayant les équipements et logiciels à un stade mature et accessible, l’automatisation des processus d’inspection est une solution évidente. On s’attend à une croissance rapide de l’automatisation d’inspection à court terme.
  • Résultats d’étude R&R d’Antoine Tahan : Entamé à la JMA 2012, Antoine a compilé et analysé au fil des années les rapports d’inspections qui lui ont été soumis pour ce projet d’analyse de la reproductibilité. Cette année, il a partagé ses trouvailles. En quelques mots : Les bonnes pièces donnent des résultats avec peu de variance, les mauvaises beaucoup plus. C’est trop peu de mots pour rendre justice à la présentation elle-même. Vous auriez-dû y être !
  • Réseautage : C’était une excellente occasion d’échanger avec des gens bien informés de l’industrie manufacturière. Les gourous de la métrologie étaient ouverts à la discussion et à répondre à vos questions. On pouvait aussi y rencontrer des gens de Pratt & Whitney, Alcoa et d’autre compagnies qui vivent de la métrologie quotidiennement.

Si vous êtes de la région et vous faites de la métrologie, vous devriez définitivement essayer d’assister à la prochaine JMA. Pas nécessaire d’être en aérospatiale : C’est utile pour tous ceux en fabrication.

Aussi, félicitations à notre chercheur Onat Ekinci sur sa présentation sur les influences du relâchement de degrés de liberté sur l’évaluation du GD&T. On espère que tous ceux qui ont été à la JMA l’ont apprécié.

Onat Ekinci giving a presentation

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Leave a Reply